GTA : un concept inépuisable ?

Si les pseudonymes Carl Johnson, Tommy Vercetti ou Trevor vous disent quelque chose, c’est surement parce que vous avez déjà joué une fois à Grand Theft Auto. Le concept GTA est resté l’un des meilleurs jeux vidéo depuis plusieurs années. C’est ce qui laisse croire parfois que le concept est intarissable.

Grand Theft Auto : qu’est-ce c’est ?

GTA est une série de jeux vidéo apparue en 1997 grâce à DMA design, une petite entreprise de développement écossaise devenue aujourd’hui la nouvelle Rockstar North. Le concept fut créé par David Jones et Mike Dailly, et ensuite développé par les frères Dan et Sam Houser, puis par Leslie Benzies et Aaron Garbut. Le nom de la série tire son origine de l’expression « grand theft auto », souvent employée dans le verlan policier et qui veut dire : « vol de voiture ».

L’évolution du concept

Plus d’une quinzaine de jeux sont sortis depuis le premier chapitre de GTA, néanmoins 5 générations différentes sont reconnues dans les faits. Chacune d’elle a sa touche personnelle.

La génération 2D

Le premier épisode fut en version PC en 1997 puis en version PlayStation en 1998. Vint ensuite le GTA London 1969 pour PC en 1999 puis GTA London 1961 dans la même année. Ces premières sorties sont en 2D et elles sont caractérisées par une vue au-dessus ou à vol d’oiseau.

On passe à l’univers 2,5 D avec la sortie de GTA 2 où l’on remarque la présence des gangs qui sera répétée dans tous les épisodes futurs. Les décors ont progressé avec un graphisme plus amélioré. Désormais, le concept a un scénario (contrairement aux épisodes précédents) et s’articule notamment autour d’une guerre de gangs. Le personnage incarné, Claude Speed, doit travailler en même temps pour les 7 gangs qui règnent sur la ville.

La génération 3D

Plus tard, entre 2001 et 2007, plusieurs jeux composent la troisième génération du concept avec GTA 3 pour PC, GTA San Andreas qui est le plus célèbre sur la PlayStation2. GTA Vice City, Liberty City et Advance viennent compléter la liste de la saga avec des scénarios propres à chacune d’elles.

Vice City sera distribué en 2002 par Rockstar Games. On y retrouve le personnage Tommy Vercetti qui évolue dans une ville imaginaire inspirée de Miami. Le jeu tourne autour de sujets sensibles comme le trafic de stupéfiants. Ce qui a fait la particularité de Vice City, ce sont les engins volants que le joueur peut piloter dans les missions. Le jeu permet une grande diversité de voitures, de motos et le joueur peut même s’acheter des propriétés.

La génération HD

La haute définition caractérise désormais la quatrième génération avec GTA 4 sur PlayStation3 et Xbox360 qui établit plusieurs progrès. La ville est beaucoup plus vivante grâce au moteur graphique et physique du jeu qui est amélioré.

C’est GTA 5 qui introduit la cinquième génération de la série. L’histoire est une continuité de GTA 4 avec de nouveaux personnages. Cependant la plus grande innovation est que le joueur peut incarner jusqu’à trois personnages différents en même temps. Le graphisme est beaucoup plus amélioré, les systèmes de port d’armes, de tir et d’argent ont également changé.

Le concept a-t-il atteint son apogée ?

Bien qu’il y ait de nombreuses polémiques notamment à cause des armes et de la violence qui caractérisent les missions, GTA a connu un gros succès. Par exemple, beaucoup de magazines et sites web comme IGN jugent révolutionnaire le concept. En 2018, plus de 280 millions de ventes sont enregistrées à travers le monde. Aussi, le titre de “Game of the year” est attribué à GTA 3. L’on peut donc dire que ce concept réserve encore beaucoup de surprises à l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *